Les tendances de l’hypersegmentation nutritionnelle

Articles, Alimentation

20 mars 2017

La relation des consommateurs avec leur alimentation et leur façon de se nourrir change rapidement. L’industrie agroalimentaire développe donc des produits répondant aux besoins et désirs de chaque consommateur, offrant une alimentation individualisée. Voici quelques exemples de ces tendances d’hypersegmentation.

Les produits sans sucre à base de Stevia

Destinés en premier lieu aux diabétiques, les produits sans sucre ont rapidement gagné en popularité entre autres auprès des personnes soucieuses de contrôler leur poids. Même si cela fait plusieurs décennies que l’on trouve des aliments sans sucre ajouté dans les épiceries, on assiste aujourd’hui à l’arrivée sur le marché d’une multitude de produits élaborés à base de Stevia.

Les produits allégés en gras

Avec la mauvaise presse que recevaient les gras, l’industrie agroalimentaire a rapidement compris que les produits allégés en gras représentaient un marché lucratif. Bien qu’ils soient allégés en gras, certains produits demeurent tout aussi caloriques que leur version originale puisque la diminution en gras est compensée par l’augmentation en sucre.

Les aliments sans gluten

Avec le nombre croissant de personnes intolérantes au gluten, on a vu apparaître depuis plusieurs années une quantité impressionnante de produits sans gluten, dans un premier temps dans les magasins d’alimentation spécialisée, puis dans l’ensemble des épiceries grandes surfaces ensuite. Pain, pâtes, riz, produits surgelés et même des charcuteries arborent maintenant la mention « sans gluten ».

Les produits sans lactose

Comme les aliments sans gluten, les produits sans lactose ont fait leur apparition dans l’ensemble des épiceries, les personnes présentant une intolérance au lactose étant de plus en plus nombreuses. On trouve ainsi des produits laitiers dépourvus de lactose. Ceux-ci possèdent toujours leurs nombreux atouts nutritionnels comme le calcium, le phosphore, la vitamine D et des protéines de bonne qualité.

L’alimentation bio et durable

Les produits biologiques ont maintenant une place marquée dans nos épiceries. Des allées entières sont maintenant consacrées aux produits biologiques. Certaines épiceries sont même spécialisées dans l’offre de produits bio, locaux et en vrac. Le consommateur de ces aliments veut réduire au maximum son empreinte écologique. Il préfère les produits saisonniers et locaux. Il tentera d’éviter la surconsommation et le gaspillage en se tournant vers l’achat de nourriture en vrac. 

Dans les dernières années, le visage de l’industrie agroalimentaire a bien changé. Elle se décline aujourd’hui en plusieurs segments pour convenir aux besoins particuliers de tout un chacun. Ainsi, plusieurs sous-secteurs de l’alimentation comme les aliments sans gluten, sans lactose, sans sucre, ou encore l’alimentation durable se développent. De cette nouvelle tendance naissent de nouveaux commerces spécialisés dans ces niches. En effet, les consommateurs souhaitent désormais savoir d’où proviennent leurs aliments et quelles transformations ils ont subies avant de se retrouver dans leur assiette.