Les excuses non excusables

Articles, Alimentation

19 juin 2017

On est tous un peu comme cela en fait. Qu’il s’agisse d’une tâche plate à faire au travail ou à la maison, on trouve toujours des raisons ou des excuses pour reporter le tout à un autre moment. Malheureusement, la vie est ainsi faite, on ne peut reporter ou banaliser les gestes bénéfiques pour notre santé. Parce que lorsque cela se complique, on n’a pas le droit à un retour en arrière, on se contente des «j’aurais dont dû», car les « avoir su » ne sont plus tolérer.

Une saine alimentation est primordiale, mais je parlerai ici plus tôt de s’activer. Le corps est une machine, une fondation. Qu’est-ce que l’on fait lorsque veut garder une voiture ou une maison longtemps : on la fait fonctionner et/ou on l’entretient. Il n’y a pas (ou presque) d’excuse valable pour ne pas bouger. Les bénéfices de l’activité physique, nous les connaissons tous.

Les enfants

Avoir un, deux ou trois enfants ne devrait pas être une excuse, elle devrait être une MOTIVATION.  Les enfants sont comme des éponges, ils prennent exemple sur nos paroles et nos actes. On peut tous s’entendre sur le fait que les jeunes ne bougent pas assez à l’école, c’est donc le moment idéal de faire une activité familiale. On ne parle pas nécessairement d’initier la famille à la course à pied, ce peut-être une marche jusqu’au parc, un match de soccer dans la cour arrière.  Soyez créatifs! Et si vous ne trouvez pas : googlez!

La fatigue (ou la paresse?)

Bouger le matin? Non, j’ai besoin de sommeil. Bouger le soir? Non, je suis trop fatigué(e). Un simple mot ici pour résumer la solution : la VOLONTÉ. Vous êtes trop fatigués pour vous activer ? Vous n’êtes pas les seuls. Tout le monde le matin à son levé est fatigué et le soir après une grosse journée de travail a sa journée dans le corps. Trouvez le moment de la journée et l’activité qui vous conviennent, passez outre le sentiment de fatigue et bougez! Les bénéfiques sont là et ne sont plus à prouver, vous vous sentirez mieux en dedans et votre qualité de sommeil ne peut que s’améliorer.

Le manque de temps

C’est l’excuse ultime de notre société. Entre le travail, la préparation des repas, les tâches ménagères et le transport des enfants à leur activité parascolaire, «on n’a pas le temps». PRENEZ LE TEMPS. Vous en valez la peine et vos enfants aussi.

L’âge

Quand j’avais 15 ans, j’ai fait une course de 8 km avec le club de course de mon école secondaire. Cela faisait 5 ans que je faisais des triathlons, j’étais confiante comme dix. Après 1 km, une dame d’une soixantaine d’années, du haut de ses 4 pieds 11 pouces, m’a dépassé sur un moyen temps. Je n’ai jamais été capable ni de la dépasser, ni de la suivre. Je n’ai donc aucun besoin d’extrapoler sur cette excuse. 

Gardez en tête que peu importe l’activité physique que vous faites, peu importe son intensité ou le temps qu’elle dure: ÇA COMPTE ET C’EST BÉNÉFIQUE. Donc, si aujourd’hui vous n’avez pas bougé? Trouvez un moyen, pas une excuse.

Je désire recevoir les prochains articles!

Emmy Guay

emmy-objectif-bien-etre-500.jpg

Suivez-moi sur Linkedin

Biographie

Emmy est une jeune femme de 25 ans. Bachelière en communication, la fin de ses études l'a propulsé vers la recherche du bien-être. Après une perte de poids importante et un nouveau mode de vie sain, elle a le désir de partager les astuces qui lui ont permis l'atteinte ultime de son objectif: se sentir bien en dedans comme au-dehors.